La retraite

Réforme des retraites : Cette mise en garde de la Suède va t’elle faire plier Emmanuel Macron ?

La réforme des retraites est un sujet brûlant en France, et le gouvernement n’a de cesse de se référer aux autres pays européens où l’âge de départ a déjà été repoussé.

C’est le cas de la Suède qui, il y a vingt ans, a réformé son système de retraite et a repoussé l’âge pivot à 65 ans.

Cependant, avec le recul, cette réforme suédoise est vue d’un œil critique par son principal instigateur, Karl Gustaf-Scherman, qui était l’ancien responsable de la sécurité sociale suédoise et ex-membre du gouvernement. Il déconseille à Emmanuel Macron de s’en inspirer, admit que cette réforme est imparfaite et regrette de ne pas avoir aidé les personnes qui en ont besoin. Il a même déclaré “Ne recopiez pas le modèle suédois. Vous devez réformer, mais avec une réforme à la française.”

Cette mise en garde de la Suède va-t-elle faire plier Emmanuel Macron dans sa démarche de réforme des retraites en France ? Les conséquences de cette réforme suédoise, qui a paupérisé les retraités, sont-elles suffisamment prises en compte dans les réflexions du gouvernement français ? Seul l’avenir nous le dira.

Une mise en garde en provenance de Suède

Karl Gustaf-Scherman, ancien responsable de la sécurité sociale suédoise et instigateur de la réforme des retraites de 20 ans en Suède, a déconseillé Emmanuel Macron de s’inspirer de cette réforme.

Il a admis que cette réforme, qui a repoussé l’âge pivot à 65 ans et mis en place un système par capitalisation, est imparfaite. Les Suédois doivent travailler jusqu’à 65 ans pour toucher une retraite à taux plein, mais la plupart ne parviennent pas à travailler jusqu’à cet âge et s’arrêtent deux ou trois ans plus tôt, résultat, leur pension est réduite.

Selon une étude de la caisse des pensions suédoises de 2019, 72% des hommes et 92% des femmes à la retraite ont subi une baisse de leur pension et de leur pouvoir d’achat après la réforme, qui a paupérisé les retraités.

Gustaf-Scherman a conclu en disant “Ne recopiez pas le modèle suédois. Vous devez réformer, mais avec une réforme à la française.”

Ce que vous devez retenir

La réforme des retraites en Suède, qui a repoussé l’âge pivot à 65 ans et mis en place un système par capitalisation, est devenue un sujet critique vingt ans plus tard.

Son principal instigateur, Karl Gustaf-Scherman, ancien responsable de la sécurité sociale suédoise et ex-membre du gouvernement, a déconseillé à Emmanuel Macron de s’inspirer de cette réforme, admettant qu’elle est imparfaite et qu’elle n’a pas aidé les personnes qui en ont besoin. Les conséquences de cette réforme ont été des pensions de retraite réduites et un pouvoir d’achat des retraités en baisse.

Il est important de prendre en compte ces éléments lors de la réflexion sur la réforme des retraites en France, et de ne pas simplement copier le modèle suédois.

Il est crucial de mettre en place une réforme adaptée à la situation française, qui prend en compte les besoins des retraités et garantit un revenu suffisant pour leur vieillesse.

 

Quelle est votre réaction ?

Excité
0
Content
0
Amoureux
0
Pas sur
0

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans :La retraite

Next Article: