La retraite

Quels sont les prélèvements sociaux sur les retraites complémentaires ?

Prendre une bonne retraite équivaut à cotiser sur chaque salaire. Avec les prélèvements sociaux, il est possible d’avoir un taux très attirant de retraite, mais ce n’est pas toujours le cas. Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur les prélèvements sociaux sur les retraites complémentaires, la fiscalité de ces dernières et sur quelle base se calculent-ils.

Qu’est-ce qu’un prélèvement social ?

Aussi appelés cotisations sociales, il s’agit des prélèvements faits directement sur le montant de la retraite. Votre caisse de retraite procède automatiquement au retrait d’un taux fixe, mensuel ou annuel, afin de vous assurer des avantages et des services sans que vous n’ayez à les réclamer. Le prélèvement social est versé à l’URSSAF en suivant un plan préétabli.

La cotisation maladie

Afin de bénéficier d’une assurance-maladie tout au long de votre vie, un prélèvement de l’ordre de 1 % sur le montant brut de votre retraite est effectué. Il est cependant possible de se voir prélevé un taux plus élevé, notamment en ce qui concerne le régime local général et agricole. Dans ces deux cas de figure, le taux des prélèvements effectués est de 1,5 % et de1,1 %, respectivement.

Pour les personnes qui résident à l’étranger, le taux est différent des habitants locaux. Ce dernier peut atteindre les 4.2 % si le concerné est titulaire d’une allocation ou d’une pension dans le pays de résidence. C’est aussi le cas pour les personnes bénéficiant d’une couverture maladie sur le territoire d’outre-mer non-titulaire d’une pension.

Les contributions sociales

En règle général, cette contribution intéresse toute personne titulaire d’une pension de retraite. La Contribution sociale généralisée est extraite selon un taux qui varie en fonction de la situation fiscale. Il est compris entre 8.3 %, 6.6 % et 3.8 %.

CRDS

La contribution de remboursement de la dette sociale est fixée à 0.5 % du montant brut de la retraite.

CSA

En ce qui concerne la contribution de solidarité pour l’autonomie, un taux de 0.3 % est fixé sur le même montant brut que les autres cotisations.

En ce qui concerne les trois derniers points, les prélèvements sont fait sur les majorations familiales tandis que l’assurance-maladie est prélevée sur les majorations pour enfant à charge.

Exonération de prélèvements sociaux

Selon la situation fiscale de la personne, il est possible d’être entièrement ou partiellement exonéré de prélèvements sociaux sur les retraites complémentaires.

Chaque année, la procédure de prélèvement effectuée par le bureau de sécurité sociale peut décider du non-retrait des taux cités précédemment sur votre caisse de retraite. Cela varie en fonction de la situation fiscale et financière de chaque personne. Il n’existe pas vraiment d’exception aux prélèvements sociaux, la décision se fait sans avis et le prélèvement est automatique.

Déclaration fiscale de pension de retraite

Comme pour un salaire ordinaire, il est nécessaire de déclarer le montant encaissé à l’administration fiscale. L’imposition sur le revenu n’est pas différente de celle des revenus normaux en dehors d’une pension de retraite.

Sur votre espace de déclaration de revenus, vous recevrez la déclaration préremplie qu’il faudra valider. Plusieurs avantages se présentent à vous en vous connectant à votre profil personnel en ligne :

  • imprimer une attestation fiscale à tout moment à partir de votre profil fiscal personnel ;
  • recevoir et accéder aux déclarations fiscales ;
  • consulter sa caisse de retraite et obtenir toutes les informations en rapport avec les déclarations fiscales et l’impôt sur le revenu.

Domiciliation française

Les personnes recevant une pension de retraite sur le territoire national sont sujettes à une imposition sur le revenu. Cette dernière prend en compte les majorations pour enfant ainsi que la situation fiscales du concerné.

L’imposition sur le revenu de retraites complémentaires est destinée à alimenter les services suivants :

  • La cotisation de l’assurance-maladie ;
  • les contributions sociales généralisées.

Quelle est votre réaction ?

Excité
0
Content
0
Amoureux
0
Pas sur
0

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans :La retraite

Next Article: